Vous avez dit réseau "social"? Mythes et réalités.



Cela fait longtemps que je maîtrise les réseaux sociaux, et c'était même mon métier il y a quelques années, Community Manager (animatrice réseau).

Quels sont les mythes et les réalités derrière les réseaux sociaux? Je vais tâcher de répondre à vos interrogations en passant par les croyances.

La vie des réseaux est uniquement virtuelle. Faux. J'ai créé une nouvelle communauté début juin (2017) sur le réseau "bleu" pour prouver que derrière la "virtualité" se trouvaient des vraies personnes. Ces personnes sont à la quête de rencontres en face à face avec d'autres ayant les mêmes centres d'intérêt. Depuis sa création, des amitiés fortes et même des couples se sont formés, des personnes qui ne se seraient jamais rencontrées à l'extérieur.

Le côté "social" des réseaux isole justement des personnes "réelles". Vrai et faux. Cela dépend comment on les utilise et l'importance qu'on leurs donne. J'avoue que cela peut devenir très vite une habitude de se connecter et discuter avec ses "amis", la plupart connectés à tout moment de la journée ou soirée. Une addiction, comme le téléphone portable ou même les jeux en ligne? Mais si vous avez déjà des amis, vous n'allez pas les négliger pour rester devant votre ordinateur n'est ce pas? Néanmoins, grâce aux réseaux, les personnes vivantes seules et isolées ont au moins un contact avec l'extérieur qui peut se révéler salvateur pour le moral.

C'est dangereux, on peut vite devenir addict. Vrai. Tout avec modération n'est pas une phrase bateau. Si votre raison de vous lever le matin est de vous connecter à votre smartphone ou ordinateur, de fumer, de jouer à un jeu vidéo ou d'autres gestuelles routinières, on peut commencer à parler d'addiction. Dans le cas des réseaux on peut même parler de dépendance affective. Les personnes vous "aiment" ou du moins apprécient ce que vous publiez. Vous avez l'impression (souvent fondée) que vos "amis" sont à l'écoute de vos questionnements et sont là pour vous. Il est vrai que ce sont des personnes en chair et en os derrière l'écran, mais aussi des pirates, des sociétés et des personnes malveillantes.

Mon conseil: si vous vous liez d'amitié pour des personnes sur les réseaux faites le maximum pour les rencontrer en vrai, même si elles ne sont pas dans la même ville, ou au moins passez-leurs un coup de fil de temps en temps. Si ce sont déjà vos amis, qu'attendez-vous d'organiser une soirée ou un café pendant quelques heures?


Ça fait gagner du temps, j'ai trop d'amis pour les voir tous. Faux. Soit, vous avez un grand cercle d'amis mais il existe le téléphone, l'organisation d'une rencontrer autour d'un verre, les vacances pour faire la tournée des amis même hors région...On se cache trop souvent derrière l'idée que les réseaux sociaux, c'est pratique et on n'a pas le temps de faire autrement. Mais faites le calcul pour les personnes qui y passent du temps, je suis certaine que vous serez surpris de voir un minimum de 2 heures par jours "perdues" sur vos écrans.

On est surveillé en permanence par ce biais. Vrai. Nous sommes les proies des démarches marketing, d'arnaques et de piratage. Tout système qui emploie la connexion en masse de personne est un procédé à risque. Nous savons déjà que nos centres d'intérêt et même toutes nos publications sont passés au peigne fin. Cela permet aux réseaux d'analyser le comportement des internautes, jusqu'à connaitre nos habitudes d'achats, si on est en couple ou seul avec des enfants, qui sont les membres de notre famille et qui sont nos amis. De plus en plus de personnes dans mon entourage se trouvent "bloquées" et jetées des réseaux pour des raisons de sécurité. Sommes-nous sûrs que ce n'est pas plutôt le syndrome "Big Brother"?

La viligence est le maître mot sur les réseaux. Vrai. Sans vivre dans la peur, un certain nombre de règles de base (pour les moins habitués) sont préférables.

- Ne pas divulguer des informations trop personnelles (date de naissance oui mais éviter l'année).

- Ne pas répondre à des messages d'un réseau qui vous confirme une commande ou vous demande de confirmer votre mot de passe.

- Éviter d'accepter des demandes en ami de personnes que vous ne connaissez pas (ou leur envoyer un message pour demander la raison de cette invitation).

- Les photos de vos enfants sont pour moi à proscrire, outre l'usurpation d'identité générale sur les réseaux, vos enfants peuvent encourir des risques bien plus graves (les réseaux de trafics d'enfants et pire ne sont pas des mythes). Evitez.. Après, chacun est libre.

On peut perdre le contact avec la réalité. Vrai. On se donne rendez-vous tous les soirs et parfois le matin et le petit déjeuner, le midi et même dans la journée, avec les smartphones nous sommes connectés en permanence. Se plonger dans un monde virtuel sans jamais voir des personnes en vrai n'est pas la solution. Déjà on ne doit pas croire tout ce qu'on lit ce sont surtout les "fausses actualités" ou les messages qui vous encouragent à partager à tous vos amis. Mais surtout il y a un monde, là, dehors! Même si vous êtes isolés, sortez, discuter avec les voisins, appelez un ami, faites une balade dans la nature (ou un parc si vous êtes en ville).

Les réseaux ça vous isolent. Vrai/Faux. Comme le paragraphe au-dessus, si vous ne sortez plus de chez vous car vous préférez ce contact virtuel vous êtes en danger de devenir un cyber addict. Votre téléphone ou ordinateur tombe en panne et vous êtes en panique? Aménagez-vous des plages horaires pour faire autre chose.

Je n'ai plus de vie privée. Vrai. Enfin, c'est vous qui choisissez plus ou moins. Avoir le sentiment que des personnes que vous connaissez à peine, "fouillent" dans votre vie "sociale" sur les réseaux n'est jamais agréable mais néanmoins la réalité.

Si vous ne souhaitez pas que tout le monde sache tout sur vous, il suffit de modérer vos publications, de toute façon, il n'est pas sûr que vos "amis" aient envie de savoir tous vos gestes et mouvements. Si vous êtes discret vous allez frustrer les hackers ou pirates et inciter vos amis à vous contacter pour avoir des nouvelles !

Alison

#communauté #amitiés #hackers #addict #panique #smartphones #informations #usurpation #risques #piratage #comportement #écrans

1 vue

 

Madame Alison BELL

Magnétiseuse de coeur, masseuse et auteure 

17 rue Mary Cassat 87100 Limoges​

Tél: 06 26 75 73 76​ (rdv et formations)

Mail : delassa.relaxation@gmail.com

  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Icône sociale YouTube
Ils ont fait confiance à Délassa :
Mercure_hotels_logo.jpg
logo_ok.jpg
logo-espace-familles-300dpi.jpg
petit logo caf.JPG
2018- Macaron Violetto Partenaires.png
2019-macaron partenaires.jpg
logo leclerc.png
Logo_cultura.png
Logo BLE.jpg

© 2017 par Délassa.  Photos profil PhotoByMarie     Siret 438 266 819 00046     Mentions Légales     CGV