Harcèlement moral, comment faire face?



Défini par le Code du travail (article L1152-1), le harcèlement moral se manifeste par des agissements répétés qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte aux droits de la personne du salarié au travail et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel. Son auteur : un employeur, un collègue de la victime, quelle que soit sa position hiérarchique…

Suis-je victime de harcèlement? Cela peut paraître étrange de se poser la question mais parfois on peut se sentir victime lorsqu'on est fatigué ou on n'a pas le moral et on a tout simplement l'impression que tout le monde est contre nous. Ce n'est pas ça. On peut ne pas aimer quelqu'un de son entourage, professionnel ou personnel, prendre la personne en grippe, en se renvoyant des remarques, ce n'est pas ça non plus.

Pour savoir si vous subissez ce traitement de la part d'un tiers, il suffit de cocher plus de oui que de non.

1. Est-ce que je vais moins bien depuis que cette personne est dans ma vie? OUI ou NON

2. Suis-je jaloux(se) de cette personne? OUI ou NON

3. Suis-je mal à l'idée de passer du temps avec lui/elle ? OUI ou NON

4. Cette personne est-ce qu'elle m'encourage? OUI ou NON

5. Est-ce qu'elle me dénigre? OUI ou NON

6. Ai-je perdu confiance en moi depuis que je la connaîs? OUI ou NON

7. Si je dialogue avec elle pour s'expliquer, est-ce que je me sens bête/invisible/incompétent? OUI ou NON

8. Est-ce que mon état de santé s'est dégradé (insomnie, douleurs, dépression, pleurs, nervosité)? OUI ou NON

9. Ai-je l'impression qu'il n'y a pas d'issu ? OUI ou NON

10. J'ai essayé de tirer la sonnette d'alarme mais au contraire c'est pire maintenant? OUI ou NON

Le harcèlement se trouve où? À l'école, au travail, au sein du couple, dans la famille, sur internet (réseaux sociaux, sites de rencontres) partout, parfois associé de violences physiques, parfois la violence verbale suffit...

- Prenons le contexte professionnel pour simplifier -

Pour quelles raisons suis-je victime? Cette question est difficile mais si vous vous la posez vous avez certainement les sentiments suivants : impuissance, culpabilité, manque de confiance, peur, voire désespoir, négativité. Sachez une chose, ce n'est pas votre faute.

Quel est le profil d'un harceleur type? Il paraît très sûr de lui, compétent et rationnel mais rassurez-vous il est tout sauf ça. Les rapports de forces pour vous dénigrer et vous rabaisser sont pour cacher ses propres peurs et doutes. Il peut se sentir menacé par vous et votre expérience et cela arrive parfois avec un supérieur ou collègue plus jeune que vous.

Il préfère vous faire perdre votre équilibre, votre confiance et même votre estime de soi, il suffit que vous ayez déjà peu de confiance en vous, le tour est joué. Il n'est pas forcément votre supérieur, il peut être un collègue (qui veut votre place, ou vous voir partir...).

Il ne vous lâche pas, toutes les occasions sont bonnes pour vous critiquer, vous surcharger de travail, vous humilier, vous faire perdre pied ou pire.


Le harcèlement est un délit mais pour cela il faut apporter des preuves. Comment faire? Tout d'abord essayez de régler ça entre vous. Il ne s'agit pas d'une confrontation trop animée (mais parfois on s'emporte c'est humain). Raisonner ne fonctionne pas en général avec ce profil mais interroger, comprendre pourquoi, il vaut mieux essayer de percer l'abcès et lui laisser sa chance.

Évitez de vous trouver dans des situations où vous êtes en tête à tête sans témoin. Si vous avez un entretien avec cette personne, vous avez le droit de demander la présence d'un délégué du personnel ou n'importe quel autre collègue. Changez-vous les idées après le travail, faites du sport ou de la relaxation. Faire le vide fait du bien et permet de se recentrer. Préservez votre santé à tout prix et si vous sentez que cela ne va pas bien, parlez-en à votre médecin il vous conseillera.

Mais encore, si ça se passe toujours mal? Gardez toutes les traces écrites ou même demander des témoignages des collègues (peu se manifesteront, les places sont chères). Demandez discrètement autour de vous, essayez de savoir s'il existe d'autres victimes (qui ont certainement trop peur de rétorquer ou se confier). Se regrouper avec d'autres personnes ayant subi le même traitement par la même personne que vous, vous rendra plus fort.

Si vous vous sentez à l'aise vous pouvez aller voir la hiérarchie de votre supérieur/collègue (après avoir essayé de régler ça entre vous). Si vous avez peur, allez voir le Médecin de Travail, montrez à quel point vous êtes diminué et malheureux. À savoir : le Médecin de Travail ne peut ignorer votre visite. Il est contraint d'informer votre employeur, par courrier, du problème, en disant que votre état de santé se retrouve dégradé. Votre employeur sera ensuite audité et il vous convoquera (soyez préparé, ce ne sera pas facile pour vous). Pour mettre les chances de votre côté et par respect pour votre employeur, il vaut mieux le prévenir rapidement de votre visite avant qu'il reçoive le courrier.

À éviter :

- Menacer la personne (vous êtes diminué et elle sera plus forte et plus maligne que vous). - Prévenir la personne de tout ce que vous allez faire contre elle (elle ne fera que renforcer sa vigilance).

- Pleurer en espérant de l'empathie (vous n'en aurait pas).

- Démissionner (perdre ainsi tous vos droits).

- Écrire des choses sur elle en utilisant votre ordinateur de bureau (elle peut fouiller dans votre bureau/casier quand vous êtes en pause).

- Se mettre en maladie sans passer par la case Médecin de Travail (votre harceleur pourra faire valoir que vous êtes trop "fragile" psychologiquement).

- En parler sur les réseaux sociaux (elle pourra vous attaquer pour diffamation).

- Vous dire que tout est de votre faute, c'est faux!

Si vous pensez être victime de harcèlement, il y a toujours une solution. Je vous conseille de faire quelques séances de relaxation chez Délassa pour vous apaiser et vous préparer à prendre les décisions sur la suite (réorientation professionnelle, changement de service, autre).

Si cet article vous met mal à l'aise voire en colère, vous êtes peut-être harceleur et vous vous sentez victime. Sachez qu'il n'est jamais trop tard pour changer, en demandant de l'aide. Vous pouvez également me contacter.

Toutes vos séances chez Délassa se feront dans la confidentialité même entre membres de la même famille. Vous ne divulguez uniquement ce que vous souhaitez divulguer. Le magnétisme vous apportera de la sérénité et la force d'avancer pour trouver une solution.

#harcèlementmoral #victime #dégradation #violence #rabaisser #menacé #humilier #surcharger #témoin #hiérarchie

 

Madame Alison BELL

Magnétiseuse de coeur, masseuse et auteure 

17 rue Mary Cassat 87100 Limoges​

Tél: 06 26 75 73 76​ (rdv et formations)

Mail : delassa.relaxation@gmail.com

  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Icône sociale YouTube
Ils ont fait confiance à Délassa :
Mercure_hotels_logo.jpg
logo_ok.jpg
logo-espace-familles-300dpi.jpg
petit logo caf.JPG
2018- Macaron Violetto Partenaires.png
2019-macaron partenaires.jpg
logo leclerc.png
Logo_cultura.png
Logo BLE.jpg

© 2017 par Délassa.  Photos profil PhotoByMarie     Siret 438 266 819 00046     Mentions Légales     CGV