Accro de la techno, que faire ?



Comment faire quand on perd une partie de ses contenus de travail ? Comment vit-on la rupture avec la technologie ? Comment combler ce vide et en profiter finalement ?

Difficile d'avouer qu'on passe beaucoup trop de temps devant un écran et qu'on éprouve une attirance incontrôlable pour cette boîte remplie d'ondes néfastes. Le téléphone, deuxième boitier addictif, version miniature du premier devient une extension de la main, comme une excroissance malsaine.

Toute sa vie est dans une boîte, peut-être pas, mais en tout cas pour des personnes, comme moi, qui écris beaucoup, les secrets et pensées sont là, inatteignables lorsque la machine tombe en panne.

Que ressentez-vous dans ce cas précis ? La panique, le stress, la température corporelle qui augmente, la tête remplie de pensées plutôt négatives...

Qu'on le veuille ou non beaucoup d'organismes facturent de façon dématérialisée et pour des transactions bancaires et les achats, l'ordinateur devient un outil essentiel, moyennant la maîtrise parfaite de ce dernier.

N'en parlons pas des réseaux dits " sociaux ", ces réseaux qui nous happent, nous aspirent et nous influencent dans nos pensées et nos émotions. Il était inconcevable de penser il y a 100 ans de cela qu'on puisse commencer à tomber amoureux d'une personne qu'on n'avait jamais rencontrée et qui vit dans une boîte enfin à l'autre côté d'un écran.

Si on compare l'écran à une autre dimension, un autre monde qui nous tente mais qui n'est pas réel, cela relèverait d'une série fantastique, pourtant c'est bien la réalité. Pour les personnes qui ont une vie sociale riche ou pour qui la culture passe avant la technologie, peu de temps est passé derrière l'écran car la vie est précieuse et chaque minute compte.

Le temps, comment comptabiliser des heures passées ou perdues à faire une activité qui ne nous avance pas spirituellement et qui ne nous enrichit pas la vie ? J'ai trouvé une application smartphone (et oui encore ce petit boitier) qui vous permet de comptabiliser le nombre d'heures d'utilisation du téléphone. Il compte par application et vous pouvez vous fixer des limites (exemple - 30 minutes par jour et par application). Allez-y vous serez peut-être effrayé par le résultat.

Vous êtes en train de dire, "oui mais c'est grave si on est obligé de se poser des limites" ? Oui et non. Être happé, entrainé et aspiré n'est pas anodin, cela veut dire que vous avez certainement peu de contact avec le monde extérieur (parfois le cas lorsqu'on pratique une activité depuis chez soi). Je ne cherche pas des excuses loin de là. Les écrans semblent avoir un pouvoir magnétique à nous attirer au coeur et par le coeur. Un ami m'a récemment dit qu'il avait l'impression que son activité sur les réseaux était une facile de "se" fuir, possible.

Que se passe-t-il de bien en cas de panne technique ?

Une réparation qui perdure ne passe pas inaperçue mais nous permet de faire autre chose et faire table rase des anciennes habitudes. Comme un ordinateur réinstallé, on fait pareil avec sa vie et son quotidien. On reprend son livre, ou un nouveau, resté trop longtemps fermé sur une étagère et on commence à s'occuper plus de soi. Personnellement je me suis mise à faire de la cuisine, quel plaisir perdu lorsque habituellement on cherche à faire vite et moins bien au quotidien.

Quel message derrière une " panne " ?

Si vous constatez un dysfonctionnement dans votre vie vous savez qu'on vous envoie un message mais lequel ? Dans mon cas c'était un temps disproportionné que j'employais à écrire et me documenter, l'apprentissage est bien mais passer à côté de la vie, moins.

Découvrir les simples plaisirs de la vie, avancer sans contraintes techniques, oui parfois on avance moins vite mais la précipitation nous fait faire des erreurs aussi.

Qui peut vous aider si vous n'y arrivez pas à vous en détacher ?

- Une personne qui n'a ni ordinateur, ni écran (oui il y en a de plus en plus). Demandez et comprenez ce que la personne gagne à être coupé du monde technologique.

- Les personnes âgées, qui peuvent vous rappeler " le bon vieux temps ", avant l'ordinateur et les smartphones.

- Les très jeunes enfants car malheureusement on constate que dès l'âge de marcher à peine, certains bambins ont un téléphone à la place d'un jouet.

- Un thérapeute bien-être qui vous apprendra à vous détendre et à vous détacher de ces contraintes et addictions.

- Vos amis, les vrais que vous voyez régulièrement et pas vos amis virtuels (même s'ils existent derrière leur écran).

- Vous - prenez le temps de vous ressourcer, sortir, inspirez-vous de la nature, les arbres ne sont pas branchés électriquement pourtant ils sont davantage connectés que tous les objets que nous avons chez nous.

Pour toutes questions sur votre bien-être, je suis à l'écoute au 06 26 75 73 76.

Alison


 

Madame Alison BELL

Magnétiseuse de coeur, masseuse, auteure et bloggeuse    

17 rue Mary Cassat 87100 Limoges​

Tél: 06 26 75 73 76​ (rdv et formations)

Mail : delassa.relaxation@gmail.com

  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Icône sociale YouTube
Ils ont fait confiance à Délassa :
Mercure_hotels_logo.jpg
logo_ok.jpg
logo-espace-familles-300dpi.jpg
petit logo caf.JPG
2018- Macaron Violetto Partenaires.png
2019-macaron partenaires.jpg
logo leclerc.png
Logo_cultura.png
Logo BLE.jpg

© 2017 par Délassa.  Photos profil PhotoByMarie     Siret 438 266 819 00046     Mentions Légales     CGV