La France en révolte

Mis à jour : 6 juin 2019



On ne peut échapper aux informations démoralisantes actuellement dans notre pays en tourmente. Les blocages des routes, des violences jusqu'aux partages houleux sur les réseaux sociaux. Ce ne sont pas forcément ceux qui souffrent le plus qui se manifestent. Ces personnes-là sont trop mal pour se montrer, préférant garder leur énergie pour se lever au quotidien.

Comment combattre le mal pour vivre sereinement et décemment surtout ? On va déjà éviter le mot "combattre" car nous ne sommes pas sur un champ de bataille, ce n'est pas la guerre. Pour être en paix il vaut mieux déjà l'être avec soi-même. 

Les personnes qui éprouvent le besoin de défendre leurs droits sont libres de se faire et cela leur appartient. Par contre pour ce qui est défendre le droit des autres lorsqu'on ne vous a rien demandé je suis plus mitigée. Chacun est responsable de soi tout en restant bienveillant envers les autres. Nous n'avons pas à faire les sauveurs des autres, la seule personne à sauver est soi-même et ce n'est pas être égoïste.

Militer et se battre pour ses droits fait partie des droits fondamentaux d'un pays comme le nôtre mais en dehors de notre pays nous avons une réputation de râleurs, grévistes, même feignants. Pourtant le peuple français a beaucoup de ressources culturelles, intellectuelles et morales. Laisser de coté le mental et écouter son coeur semble une solution pour certains, considérée par d'autres comme faire l'autruche.

Pour ma part je sais que les médias ne sont pas là pour nous annoncer des bonnes nouvelles (ou trop rarement). Si on regarde ou écoute les informations et on suit les échanges sur les réseaux sociaux cela nous plombe. Le moral est facilement atteint par le partage en masse et l'ambiance morose collective.

Les achats sont en baisse et les petits commerçants souffrent encore plus que les grands alors pour quelle raison tout cela ?

Voici le cheminement d'une mauvaise nouvelle :

- l'annonce que collectivement la France va mal. Résultat : on commence à se sentir concerné, on en fait partie, cela veut dire qu'on va mal aussi alors...

- les images et les sons de personnes en colère nous enragent. Résultat : on est habité par une rage qui ne nous concerne pas directement, seulement si on le veut...

- la haine et colère contre le gouvernement augmentent. Résultat : des colères montent en nous, la rage, la désillusion, l'injustice, le sentiment d'avoir été lésé...

- voir les autres se manifester. Résultat : au pire on suit les autres, au mieux on prend la position de victime, celle qui subit, qui n'a pas son mot à dire...

- l'impression qu'on n'est pas maître de notre vie. Résultat : on se sent contrôlé, manipulé...

Et la bonne nouvelle ?

Vous êtes maître de vos émotions c'est déjà une bonne chose ! Ressentez et analysez ce qui monte en vous. S'il s'agit de la colère elle est contre qui réellement ? Il y a des chances qu'elle soit contre vous-même en premier car vous êtes, impuissant, incapable de vous en sortir, inutile face à des dirigeants qui ne sont pas à l'écoute. 

Cette colère en vous vient de plus loin mais certainement pas des autres. Si vous avez des choses à régler en vous, allez la chercher cette rage, cherchez la source. Remonter dans le passé et l'évacuer est une bonne solution. Vous avez le dos ou les cervicales qui se bloquent ou une migraine à la lecture de ses mots, ou à la vue des manifestations aux actualités ? La réponse est là en vous, le déclencheur puis l'effet et ensuite à vous de trouver le remède.

Lorsqu'on on est dans notre propre quotidien, un parent malade, un enfant en souffrance, une difficulté au travail, les problèmes collectifs prennent un second plan. 

Faites une liste de vos priorités pour la semaine, ensuite imaginez qu'on vous annonce qu'une journée de 24h va se réduire à 12, vos priorités seront toujours les mêmes ? Je doute fort.

Concrètement comment agir ?

Focaliser sur les bonnes choses dans votre vie. Toute est énergie, plus on donne de l'énergie aux choses négatives plus on les nourrit et on les fait vivre. La loi de l'attraction attire toutes nos pensées et elle fonctionne en continu mais plutôt pour attirer ce dont vous redoutez, vous craignez ou vous focalisez. Le négatif est attiré avant le positif donc si vos pensées et paroles sont fondamentalement des réclamations et revendications vous ne faites qu'empirer la situation.

Ne pas baisser les bras, ayez confiance en vous et la confiance en les autres suivra. Soyez tolérant envers vous-même, doux, aimant, pardonnez ces émotions négatives qui vous habitent et remplacez-les par l'amour.

Pensez à dire merci pour tout ce que vous avez, même les épreuves nous font avancer, on est un pas plus près de la compréhension de la vie et le bonheur.

Si vous cherchez à calmer votre mental en panique, une séance de relaxation ou un massage ayurvédique représenterait un beau cadeau à vous offrir ou offrir autour de vous. Les chèques-cadeaux peuvent être envoyé par email ou par courrier.

Belle journée à vous,

Positivement,

Alison 06 26 75 73 76

Précommandes oracle positivité icihttps://fr.ulule.com/31-jours-changer-vie/


 

Madame Alison BELL

Magnétiseuse de coeur, masseuse et auteure 

17 rue Mary Cassat 87100 Limoges​

Tél: 06 26 75 73 76​ (rdv et formations)

Mail : delassa.relaxation@gmail.com

  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Icône sociale YouTube
Ils ont fait confiance à Délassa :
Mercure_hotels_logo.jpg
logo_ok.jpg
logo-espace-familles-300dpi.jpg
petit logo caf.JPG
2018- Macaron Violetto Partenaires.png
2019-macaron partenaires.jpg
logo leclerc.png
Logo_cultura.png
Logo BLE.jpg

© 2017 par Délassa.  Photos profil PhotoByMarie     Siret 438 266 819 00046     Mentions Légales     CGV