Burn-out des jeunes


Nos enfants sont précieux, tels une extension de nous-mêmes, on ne veut pour rien au monde qu'ils aillent mal. Justement la clé est dans la notion d'une extension de nous-mêmes. La période est propice à changer de comportement et cela peut affecter nos enfants.


Dans mon métier praticienne en positivité et mon activité en soutien scolaire, je côtoie tous les âges allant de 6 ans à l'adolescence. Je vous avoue être frappée par l'inconfort émotionnel de nos enfants et ados en cette période perturbante pour eux.


Quels sont les indicateurs que votre enfant/ado ne va pas bien ?

- perte de mémoire

- difficultés de concentration

- agitation ou dissipation

- agressivité

- manque d'assertivité

- pessimisme et négativité

- manque de joie de vivre

- envie de rien faire même sortir


Si vous reconnaissez ces points chez vos enfants mais aussi chez vous, il n'y a pas de hasard. Les enfants comme les adultes, captent les énergies des autres. En règle générale les enfants jusqu'à 7 ans sont plus intuitifs et plus connectés à leurs ressentis.


Il y a quelques semaines lors d'une séance collective avec des enfants de 6 à 11 ans j'étais déçue par les réponses des enfants. J'avais posé la question "alors quels sont vos mots positifs pour bien démarrer la journée ? ".


Et leurs réponses ?

"Il y a le virus"

"On va être encore confiné"

"Ma tata s'est tuée (horreur de ma part)"

"J'ai un tonton qui est mort mais ma famille ne lui parlait pas."

"Moi ma maman me traite comme un bébé encore et elle ne m'écoute pas quand je dis que ça me gêne. Aussi je suis triste à l'école parce que je n'ai pas d'amis."


Vous imaginez mon désarroi ? Heureusement qu'on ne voyait pas trop mon visage derrière le masque. Les adultes se renferment mais les enfants ont besoin de s'exprimer, il leur reste au moins ça (enfin, pas toujours).


J'avais pourtant voulu bâtir la séance sur les points positifs mais ils ne m'avaient sorti que du négatif, bien désolant. Rassurez-vous cher lecteurs et lectrices, l'histoire se termine bien car en fin de séance ils disaient "joie, bonheur, heureux, bien".


Mais entrons dans le vif du sujet


Tu es un enfant en 2021 et beaucoup de choses ont changé pour toi


À l'école

- Certaines classes ne mangent pas à la canteen mais dans la même classe que les cours.

- Tu as interdiction de faire la bise, se tenir la main, faire des câlins.

- Certaines maîtresses tolèrent d'enlever le masque en cours, d'autres non.

- Travailler toute la journée avec un masque te donne mal à la tête.

- Les plus petits font des bisous, n'ont pas de masque ce n'est pas juste !

- On ne peut plus faire des yeux de société.

- Les cours à la maison ce n'est vraiment pas drôle.


À la maison

- Au moins un des deux parents est en télétravail, il ne faut pas faire de bruit et il y a parfois des tensions.

- À table les parents ont besoin de parler entre eux et tu n'as pas toujours la parole.

- On voit les grands-parents beaucoup moins.

- On n'invite plus les voisins et amis.

- La télé est souvent allumée pour les actualités.

- Tes parents n'ont jamais été aussi stressé, soit on se dispute soit on te fait taire.

- Tu es au courant de toutes les mauvaises nouvelles dans le monde.

- Tu as comme une impression qu'on t'a volé ton enfance et ta vie d'avant.


Vous êtes étudiant en 2021 et vous avec le moral en baisse, envie d'abandonner, tout vous manque, les amis, le contact physique, les sorties, les cours en présentiel, plus rien ne va ?


Tout d'abord on respire, lorsque le cerveau manque d'oxygène il ne peut pas fonctionner correctement. Regardons ici le cercle vicieux de votre état actuel :


je suis stressé - je dors mal - j'ai des pertes de mémoire - je manque de motivation - je broie du noir - je ne vois pas mon avenir - je suis pessimiste - mes résultats s'en ressentent - je dors mal - cela me stresse - je déprime etc. etc. etc.


Et en organigramme ça donne ça :)



Comment s'en sortir de cet engrenage ?


Les enfants* :

- demande à tes parents s'ils ont passé une bonne journée

- rappelle-les que vous avez de la chance d'être tous ensemble

- pense à parler des bons moments (qui reviendront), souvenirs des vacances et des crises de fou rire

- demande à ne plus voir les actualités (ils peuvent regarder sur leurs téléphones plus tard)

- à table, jouer à ce jeu avec tes parents : chacun doit dire une phrase positive de sa journée ou sa vie et on fait le tour. Celui ou celle qui n'a plus d'idées positives ne joue plus.

- avant de manger on ferme les yeux, on respire et on imagine le bon repas qu'on va manger, on peut aussi manger dans le silence, comme ça on se concentre davantage sur ce qu'on mange.


* Bien entendu vos enfants ne liront pas forcément cet article, il s'agit donc des petits messages pour les parents aussi :)


Les étudiants

Apprendre à relativiser et regarder les faits :

- le monde entier est dans le même pétrin

- nous avons malgré tout, la chance d'accéder à l'éducation (même à distance)

- vos études représentent votre avenir, mieux vaut s'accrocher


Et plus concrètement ?

Votre quotidien dépend de votre état d'esprit. S'il est négatif vos vibrations sont basses et vous entretenez l'arrivée constante d'événements compliqués dans votre vie. Oui la pente n'est pas toujours facile à remonter mais si vous tombez régulièrement en arrière (en reprenant vos habitudes pessimistes), vous allez souvent recommencer la montée !


Grâce au virtuel on garde malgré tout un contact précieux avec les autres (familles, enseignants, amis), ce n'est pas l'idéal mais soyons reconnaissant de ces privilèges. Si vous vous sentez vraiment trop isolé ou seul dans votre logement étudiant, il existe toujours des solutions.


Rentrer chez vos parents, chercher une chambre chez une personne qui serait ravie de la compagnie (personne âgée) ou une colocation. Les logements multi générationnels ont tout leur sens dans le contexte actuel.


Surtout prendre du temps pour soi est essentiel. Faire des pauses plaisir, un fruit, une balade qui vous fait prendre l'air, ou une séance de yoga, danse ou sport (il en existe pléthore sur les réseaux). L'activité physique déclenche la sérotonine (hormone du bonheur) et réduit considérablement le niveau de stress sans oublier la stimulation des défenses immunitaires.


Si vous avez des soucis d'argent car les jobs pour rembourser votre crédit étudiant se font rares, des nouveaux jobs apparaissent. Il y a de plus en plus des restaurants qui cherchent des livreurs et en local, les vélos mis à disposition par certaines municipalités peuvent être une solution de transport.


Si vous vous sentez débordé par une charge de travail qui paraît plus lourde que lorsque vous étiez en présentiel...les "problèmes" sont amplifiés par le stress et la fatigue. Il n'y a que 24 heures dans une journée et si vous faites de votre mieux avec la bonne attitude et l'optimisme vous y arriverez.


J'utilise un exercice tout simple pour "étirer le temps", à chaque fois que je suis en retard pour un rendez-vous cela fonctionne de mieux en mieux car je vois les résultats ! Lorsque vous comprendrez que la loi de l'attraction nécessite de l'assiduité, vous aurez plus de temps à disposition car la vie sera plus fluide avec moins d'obstacles.


Ce qui n'est pas fait aujourd'hui sera pour demain, on dit que "demain est un autre jour". Les affirmations peuvent vous booster pour la journée, couvrir son mur de post-its pour se rappeler ce que c'est d'attirer le bonheur, l'apaisement et l'amour.