Ces couples qui s'entre-déchirent



La société actuelle a tendance à cadenasser les personnes ensemble. L'apparence, la dépendance financière, le que dira-t-on, la peur.. tout est lié pour faire d'une décision de séparation, un parcours de combattant. Mais au final cela ne dépend que de vous.

Dans mon métier les gens se confient, c'est d'ailleurs la base de n'importe quelle consultation bien-être l'échange. Mettre à plat ses difficultés, ses obstacles et ses craintes permet de mieux savoir comment affronter la vie et trouver des solutions là où on ne voit que des problèmes.

La vie de couple n'est pas facile, cela se saurait et les avocats auraient bien moins de travail. On parle ici de couples mariés car même si on peut trouver toutes les justifications du monde, une séparation sans être marié s'avère être moins compliquée et moins coûteuse.

Vous êtes mariés mais cela se passe mal, étudions d'abord les cas différents :

- votre partenaire vous a trompé une ou plusieurs fois

- cela fait de nombreuses années que vous êtes ensemble et il n'y a plus d'amour

- votre partenaire vous prive de rapports physiques/n'a plus envie et vous en souffrez terriblement

- erreur de casting, vous n'êtes décidément pas compatible

- vous avez vécu des drames ensemble mais cela ne vous ont pas rapproché au contraire

- vous en avez assez de " porter " l'autre

- arrivé la quarantaine chacun a pris un chemin différent, envie de liberté

- la vie de famille vous pèse, envie de fuir les responsabilités

- mon travail m'empêche de m'épanouir dans mon couple

- je veux partir mais mon partenaire m'aime encore et m'en empêche 

- la maladie a créé un gouffre entre nous

Maintenant cherchons les réponses à ces points :

- infidélité-

Blâmer l'autre ne sert à rien (à moins d'être face à un serial séducteur). Si une personne est tentée ailleurs la raison vient en partie de l'autre, lorsqu'une personne baisse les bras sur la relation, le sentiment d'abandon de l'autre est important. Lorsqu'on cherche un réconfort qu'on ne trouve pas au sein du foyer l'infidélité semble une solution provisoire pour s'occuper de soi. Pourtant l'infidélité est rarement une bonne solution et souvent responsable des ruptures et de l'écroulement du couple.

Actions : chaque personne réagit différemment, certaines vont laisser partir leur partenaire, d'autres vont le mettre dehors, d'autres vont pardonner. À vous de travailler sur le pardon et la réconciliation si vous aimez vraiment votre partenaire. Mettez de côté vos sentiments d'injustice, colère, amour-propre blessée et utilisez cet événement pour bâtir une relation plus forte et plus complice. Si vous restez dans la méfiance vous vous faites du mal. Passez à autre chose ne veut pas dire oublier mais accepter que la personne vous ait fait du mal (pas forcément délibérément) et que la réconciliation est la finalité la plus importante pour vous. 

-l'amour-

En général on se marie par amour mais nul n'est à l'abri d'un amour qui se tarit. Les personnes changent et la vie, les blessures, les enfants, les difficultés financières sont autant d'épreuves qui peuvent fragiliser la stabilité du couple.

L'attachement et l'amour peuvent perdurer mais on peut ressentir ne plus être amoureux de l'autre. Arriver à un stade d'indifférence ou même répugnance pour l'autre fait partie des finalités les plus extrêmes.

Actions : voir une tierce personne, professionnel qui saura décortique votre vie de couple et comprendre ce qui manque à votre épanouissement. Lorsqu'il y a une des deux qui ne veut pas faire cette démarche, à vous de trouver d'autres moyens de " réveiller la flamme " et changer vos habitudes. 

-rapports sexuels-

Oui cela fait partie de la vie de couple et lorsqu'il y a incompatibilité ou une personne dans le couple avec des besoins plus importants que l'autre, la frustration s'installe. Parfois la relation démarre dans la passion et ensuite le feu s'amenuise faute de routine, du quotidien, de la vie tout simplement.

Actions : une femme qui perd sa libido en devenant maman a besoin qu'on la rappelle qu'elle est également une femme et pas uniquement maman. Ne l'appelez pas " maman " et comportez-vous en amant, séduisez-la, sortez-la, la vie de couple ne doit pas s'arrêter lorsque les enfants arrivent.

S'il s'agit de l'homme qui ne veut plus faire l'amour il peut s'agir d'un déséquilibre hormonal, une maladie latente ou une dépression, consulter le médecin me semble un bon début.

-engagement-

Une vie de couple est un engagement à ne pas prendre à la légère, ne pas jouer avec le coeur de l'autre signifie respecter, aimer et protéger. Un couple réalise assez rapidement si l'incompatibilité est présente mais les personnes changent et on ne peut pas toujours prévoir de " dé tomber " amoureux de son partenaire.

Actions : si vous avez vécu des difficultés en tant que couple et cela ne vous a pas rapproché de les surmonter ensemble, les épreuves vous auront au moins permis de savoir que pour certains cas vous ne réagissez pas de la même façon.

Rappelez-vous pourquoi vous étiez attirés l'un vers l'autre et faites le bilan de ce qui reste de cette relation-là. Votre relation a certainement évolué mais l'un de vous s'est perdu en chemin ?

-travail, enfants-

Dire que votre couple souffre à cause des facteurs externes (travail) ou internes (enfants) ne sont que des excuses et des justifications. Fondamentalement les personnes ne changent pas et si vous n'acceptez plus la personne avec qui vous vous réveillez le matin il s'agit certainement de changements en vous et en votre perception de la vie du couple.

Actions : vos besoins et vos attentes ont changé et vous ne tolérez plus votre vie de couple. Prévenir votre partenaire de vos craintes et demandez-lui de travailler ensemble pour trouver des solutions harmonieuses qui consolideront les fondations que vous avez déjà bâties. On ne bâtit pas sur du sable mais si vous avez envie de pérenniser votre vie de couple, le dialogue est primordial.

-partir-

Votre partenaire ne veut plus de cette relation mais vous vous accrochez. Il est important de penser à soi, cela ne veut pas dire être égoïste et souffrir plutôt qu'être seul. Parfois une situation est réparable une fois, deux et ensuite le couple s'use et ne peut plus se reconstruire, acceptez-le.

Actions : beaucoup de couples sont contraints de rester ensemble pour des raisons financières et les tensions montent. Bien entendu la situation est plus complexe en cas de familles nombreuses ou couples avec enfants mais rien n'est impossible à résoudre avec un peu d'organisation.

Si vous partagez un logement qui n'appartient pas aux deux, acceptez que l'autre a besoin de récupérer son espace, ou même changer car les souvenirs peuvent être trop difficiles à supporter lors d'une rupture. Même dans la souffrance, gardez votre amour-propre et votre estime de soi, lutter avec toutes vos forces contre l'autre n'est PAS se respecter.

-maladie-

Sujet plus délicat, la maladie qui se glisse dans une vie de couple peut le faire voler en éclats comme cela peut le consolider. Cela dépend encore des fondations. Devenir l'auxiliaire de vie de son partenaire est un rôle ingrat, pesant et déroutant, voir la personne qu'on aime changer physiquement mais également mentalement (surtout en cas de maladie liée à l'âge) n'est jamais simple.

Actions : se rappeler qu'on s'est marié pour le meilleur et le pire et que la maladie est là pour nous tester. Chaque épreuve nous fait faire une remise en question, pourquoi elle est là, que veut-elle nous faire comprendre ? Si vous êtes malade, comprenez que votre partenaire est désemparé à ne pas pouvoir se mettre à votre place et vous aider plus qu'il ne le fait déjà. Exclure son partenaire de votre souffrance, n'est pas le protéger mais le rejeter, il fait partie de votre vie il est donc impliqué dans tous les aspects de votre vie.

Conclusion : acceptez qu'on change et lorsque deux personnes évoluent dans deux sens opposés il y a conflit. L'important est de chercher des solutions de façon intelligente, dans la bienveillance, car gaspiller de l'énergie à détester ou critiquer l'autre ne fera que prolonger vos souffrances.

Alison 

06 26 75 73 76


1 vue

 

Madame Alison BELL

Magnétiseuse de coeur, masseuse et auteure 

17 rue Mary Cassat 87100 Limoges​

Tél: 06 26 75 73 76​ (rdv et formations)

Mail : delassa.relaxation@gmail.com

  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Icône sociale YouTube
Ils ont fait confiance à Délassa :
Mercure_hotels_logo.jpg
logo_ok.jpg
logo-espace-familles-300dpi.jpg
petit logo caf.JPG
2018- Macaron Violetto Partenaires.png
2019-macaron partenaires.jpg
logo leclerc.png
Logo_cultura.png
Logo BLE.jpg

© 2017 par Délassa.  Photos profil PhotoByMarie     Siret 438 266 819 00046     Mentions Légales     CGV