L'éveil : provoqué ou accueilli (la suite)



Introduction: Voila ce que fut mon expérience, je vous l'ai partagé en partie sur mon précédent article (ici), certains la connaissent, pour les autres, je vous la partage volontiers aujourd'hui.

Je vous disais donc la fois dernière que je me suis réintroduite dans un corps tétraplégique, ce qui m'a obligé durant plusieurs années (8 ans) à faire des rééducations tous les jours et sans répit. Avec une grande force en moi, la lumière m'habitait et dans ce présent plus rien ne m'était fermé. Ma seule volonté ainsi que les moyens que je me donnais pour arriver à accéder à mes buts faisaient toute la différence.

J'avoue qu'en y repensant c'était transcendant de revoir ma "positive attitude" et ma luminosité intérieure. Je comprends volontiers que plus d'un n'a été ébranlé par ce que je représentais. Juste un petit rappel: le corps médical m'a fait signer des autorisations d'études et recherches médicales car mon cas était précurseur et ma récupération miraculeuse. Mon neurochirurgien, lors de la visite m'appelait "ma miraculée préférée". Bref, c'est donc après avoir suffisamment récupéré, que ma petite voix intérieure me disait que j'avais certainement un travail qui m'attendait auprès des âmes errantes.

Depuis ce problème de santé je me ressentais passeuse d'âmes de sorte que je savais que toutes ces épreuves n'étaient pas là pour rien et m'appelaient pour un ailleurs, autrement et lumineux. Mon parcours a été très long, fastidieux, compliqué, douloureux, beaucoup d'embuches, de découragement, de galères à proprement parler. J'ai dû revisiter mes priorités et mes perspectives ont dû être réadaptées. Mais le fil conducteur de tout ce long parcours a été mon élan, ma ténacité et mon intuition pour une récupération quasi impossible (selon le commun des mortels). Je n'ai jamais perdu l'espoir, de récupérer une vie ou ma vie la meilleure adaptée à qui j'étais dorénavant. J'ai souvent rongé mon frein et mis mes frustrations de coté au profit d'avancer toujours plus haut, toujours plus loin. Bref ma perspicacité a payé et mon intention a été mon moteur.

Le pouvoir de l'intention est énorme, au point que pour moi l'impossible est possible, il suffit juste de se donner les moyens et d'y croire. Et j'y ai cru de toutes mes forces, de toute ma volonté et de tout mon coeur et j'avoue que le ciel m'a comblé. Ma récupération est miraculeuse, si je devais la quantifier, j'ai récupéré à au moins 300%. Tous mes sens en éveil à présent me permettent d'être un sur-moi. De ce ravin de souffrance et de frustration, j'en suis sortie grandie avec cependant le ressenti que le plus mauvais restait derrière moi. Ce n'est pas qui je suis qui est important mais ce que je souhaite être et surtout les moyens que je me donne pour y arriver. ET surtout pas des excuses, car au milieu de tout ça il y avait un danger qui rodait, le sentiment de se reconnaitre victime et de crouler sous ses accusations-là, la culpabilité, enfermante et doloriste.

C'est à force de travail sur moi, de dompter, de transfigurer mon vécu, avec l'aide de divers professionnels de la médecine alternative, que j'ai avancé. J'ai repris mon travail dans le paramédical et ma vie en main. Au gré de mes récupérations vertigineuses je percevais des signes que bien souvent je ne pouvais accueillir ou que je ne comprenais pas. Petit à petit j'ai compris qu'il n'y avait pas de hasard, juste des petits rendez-vous mis bout à bout pour que ma mission réelle puisse se révéler à moi. Et je peux dire qu'aujourd'hui, 22 ans après, je comprends avec beaucoup de recul le pourquoi de ma mission. 

Il est vrai que j'ai été projetée dans cet ailleurs immense si lumineux et d'un amour si puissant, et quelquepart je devais donner un sens à tout cela, et sans en connaitre le chemin. Je m'y suis laisser guider et je peux donc faire l'accompagnement des âmes errantes en me reconnectant à ce chemin. D'ailleurs pendant longtemps je n'ai pas pu accueillir ce don, j'en étais persuadée sans toutefois l'avoir expérimenté. Je sentais bien qu'il y avait de l'intuition qui se développait, des ressentis, mais je m'y refusais, préférant largement la facilité à ce qui était pour moi alors de la lourdeur et des prises de tete. Mais ce que je ne savais pas, durant mon voyage avec escale au "paradis" - on m'a renvoyé car j'avais du "monde à aider en bas" m'a-t-on dit, et que je devais "accomplir ma mission".

À force d'être taraudée en réponse à mes refus d'avancer dans cette voie-là, j'ai compris et non par l'intelligence mais par une voix sage venue de cet ailleurs, qu'il me valait mieux accepter et me mettre en chemin au mieux que je pouvais vers cette voie dorénavant. 

En effet, il y a environ 5 ans à la veille des fêtes pascales, j'ai décidé de me mettre en chemin moi aussi pour porter ma croix et aller de l'avant ("métaphore" telle la montée de Jésus au mont des oliviers). C'est donc très symboliquement que j'ai suivi le Maître pour délibérément et avec joie assumer ce qui m'était demandé. C'est alors qu'en me tournant vers le ciel j'ai revisité cette phrase "aides toi et le ciel t'aidera". C'est avec humour que j'ai sollicité le ciel "ok j'accepte ce que vous me demandez mais c'est à vous de me donner les moyens de le faire. Où que je dois aller j'irai, mais je vous demande de m'accompagner".


C'est ainsi que j'ai vécu des périples et je vais vous raconter quelques-uns ici.

Mai 2015 (Cahors): lors d'une visite chez une thérapeute en mémoires cellulaires et ancestrales, une des premières perceptions concrète d'âmes s'est révélée à moi. D'abord à l'arrivée au cabinet (très"habité"), beaucoup de vacarme et de bruits perceptibles. Ensuite une séance interrompue car je percevais des choses qui me perturbaient et j'avais un message à faire passer à la thérapeute. Et en suivant des messages d'un défunt de mon amie qui m'accompagnait. Suite à ce rendez-vous j'ai demandé au ciel de me laisser en paix pendant plusieurs mois pour récupérer de tout cela. Et le ciel m'entendit. 

Août 2016: j'ai été témoin et accompagnatrice de la maman d'une amie. C'est avec, au départ, grande surprise et émoi que je m'apercevais que je pouvais communiquer avec elle qui était dans le coma. Je ressentais alors beaucoup d'humilité et une grande joie de pouvoir câliner Denise et de l'accompagner dans ce que je comprenais être ses derniers moments de vie terrestre. Puis une après-midi, alors que j'étais dans une autre pièce je me suis sentie irrésistiblement appelée auprès d'elle. Je me suis empressée de la rejoindre, la rassurant dans la douceur et l'amour, peu après j'ai vu apparaître la Dame (Mary)... Grand émoi et honneur de cette vision. Partie par obligation familiale, j'ai reçu un appel de mon amie deux heures et demie après, pour annoncer le décès de sa maman. Le lendemain alors que je me rendais à la maison funéraire la Dame est revenue chercher l'âme de Denise. À cet instant précis, Gratitude! Les mois suivants cette expérience ont été plus calme repos oblige.

En juillet 2017 lors d'un séjour chez une amie j'ai exercé ma mission de passeuse d'âmes en libérant ainsi quatre entités* vers la lumière. Ce n'était que le début d'un travail très régulier.

Aujourd'hui mélange de clairvoyances et de médiumnité je me situe plus en guidance. C'est-à-dire canal ou humble médiatrice, je reçois ainsi des infos de la cour céleste, des guides et des anges (à qui je demande les informations les plus justes dans le présent pour les personnes que j'aide). Mon but est de les aider dans leur aujourd'hui. J'accueille des informations, telles des pièces d'un puzzle que je reconstitue durant l'entretien (environ 45 minutes) un peu compliqué car peu d'expérience, je peux me fier qu' à mon intuition et mes ressentis. 

J'ai pu aider plusieurs personnes de mon entourage en peu de temps et à chaque fois je reconstitue un tableau entier, ce n'est ni mon ego ni mon mental qui parle seul la traduction des messages que je décode. Et à chaque fois ensuite, je remercie  l'Univers céleste ainsi que les personnes qui ont accepté de me faire confiance.

Au cours de ces moments-là, je ne me demande plus pourquoi j'ai tant souffert, je me dis "quelle joie, quelle chance et quel honneur, Amen!".

entités* = âme errante, une énergie, une fréquence vibratoire, démunie du corps physique 

Merci à Chris pour ce beau récit.              

Alison

#luminosité #tétraplégique #lumière #miraculeuse #âmeserrantes #passeusedâmes #ténacité #pouvoirdelintention #sens #transfigurer #paramédical #don #intuition #paradis #symboliquement #Maître #périples #Cahors #thérapeute #perception #décès #funéraire #entité #clairvoyances #médiumnité #canal #courcéleste

 

Madame Alison BELL

Magnétiseuse de coeur, masseuse, auteure et bloggeuse    

17 rue Mary Cassat 87100 Limoges​

Tél: 06 26 75 73 76​ (rdv et formations)

Mail : delassa.relaxation@gmail.com

  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • LinkedIn Social Icon
  • Icône sociale YouTube
Ils ont fait confiance à Délassa :
Mercure_hotels_logo.jpg
logo_ok.jpg
logo-espace-familles-300dpi.jpg
petit logo caf.JPG
2018- Macaron Violetto Partenaires.png
2019-macaron partenaires.jpg
logo leclerc.png
Logo_cultura.png
Logo BLE.jpg

© 2017 par Délassa.  Photos profil PhotoByMarie     Siret 438 266 819 00046     Mentions Légales     CGV